30 tonnes de douceur

Als Paul über das Meer kam

Anote's Ark 

Birthplace

Blue Heart

Bouts de nature

Coton, l'envers de nos t-shirts

Dem Wasser auf den Grund gehen

Demain Genève

Demain tous crétins ?

Démocratie(s) ?

Downsizing

Energie Pioniere

Etonnantes vertus de la méditation

Faut-il arrêter de manger les animaux ?

Fenêtre sur déchets

Fleurs du futur

Genesis 2.0

Genesis 2.0.

Global Partage

Grande Synthe

GRIT

Guerre des terres

Hacer mucho con poco – Faire beaucoup de presque rien

Héros ordinaires, Yverdon-les-Bains

Ici, la terre

In the starlight

L'empreinte du bœuf

L'homme et la forêt

L'Illusion verte (the green lie)

L'Illusion verte (the green lie)*

La Méditerranée va-t-elle passer l'été ?

La planète lait

Lait et misère paysanne

Le premier pas

Les libertés prises

Les promesses en plastique de Coca-Cola

Little yellow boots

Living the change

Mikroplastik im Meer

Modifié

Mon panier

Mulette

Navajo songline

Nouveaux paysans, les semeurs d'espoir

Nuit des animaux

Nul homme n'est une Ile

Pas si sauvage

Peacable Kindom - The Journey home

Pedibus fait son cinéma !

Pursuing the Monarchs

Regénération

Rivières volantes

Starbucks sans filtre

Sur le territoire du Lynx

System error

Temps des forêts

Terra Libre

Terre vue du coeur

Thank you for the rain

The Borneo Case - Bruno Manser continue de vivre

The End of Meat

The Human Flow

The Reluctant Radical

Thermostat Climatique

Tombeau des épuisés

Trading paradise

Un autre envol

Un pont entre 2 mondes

Useless

Vert de Rage : Indonésie, le fleuve victime de la mode

Vert de Rage: Afrique du Sud, townships toxiques

Vie secrète du jardin

Welcome to Sodom

Wine calling - Le vin se lève !

Faim de terre

En France, 7 millions d’hectares de terres fertiles ont disparu depuis 50 ans, soit toutes les 7 minutes, l’équivalent d’un stade de foot. En Provence, tous les trois ans, c’est la superficie de la ville de Marseille qui, sous le béton et l’étalement urbain, disparaît de nos paysages et de nos cartes. Ce phénomène est non seulement irréversible mais va en s’amplifiant. Dans le même temps, de jeunes agriculteurs peinent à s’installer. La biodiversité s’appauvrit considérablement. Paysans, citoyens, et scientifiques lancent l’alerte. Que restera t-il aux générations futures ? Est-ce un problème si les terres fertiles disparaissent à ce rythme effréné ?

Entre champ et parking « Faim de terre » tente de trouver les raisons de ces évolutions. De zones industrielles et commerciales en champs de vigne, le film montre comment ont changé nos paysages et nos campagnes. Filmé en Provence, au ras des champs, « Faim de terre » met en scène des chercheurs (I.N.R.A, Agro Paris Tech), des techniciens, des élus (résistants ou non) et des paysans tous concernés. Une enquête qui finit par nous mener vers les alternatives proposées par ceux qui se battent pour ne pas perdre un m2 de terres fertiles de plus.

Réalisateur-trice: 
Karine Music & Manon Wallenberger
Pays: 
France
Année: 
2015
Durée: 
32min.
Langue(s): 
Français
Age: 
10
Age suggéré: 
12

FAIM DE TERRE / enquête locale d'un bitumage globale.

Année de sélection: 
2017

Dates pour ce film

Historique des projections

2017

02.03.2017, 20:00 Le Crêt Ceux qui nous nourrissent + Faim de terre + Ni queue, ni tête

Suivi d'une discussion avec Manon Wallenberger, co-auteur du film "Faim de Terre"