Faim de terre

En France, 7 millions d’hectares de terres fertiles ont disparu depuis 50 ans, soit toutes les 7 minutes, l’équivalent d’un stade de foot. En Provence, tous les trois ans, c’est la superficie de la ville de Marseille qui, sous le béton et l’étalement urbain, disparaît de nos paysages et de nos cartes. Ce phénomène est non seulement irréversible mais va en s’amplifiant. Dans le même temps, de jeunes agriculteurs peinent à s’installer. La biodiversité s’appauvrit considérablement. Paysans, citoyens, et scientifiques lancent l’alerte. Que restera t-il aux générations futures ? Est-ce un problème si les terres fertiles disparaissent à ce rythme effréné ?

Entre champ et parking « Faim de terre » tente de trouver les raisons de ces évolutions. De zones industrielles et commerciales en champs de vigne, le film montre comment ont changé nos paysages et nos campagnes. Filmé en Provence, au ras des champs, « Faim de terre » met en scène des chercheurs (I.N.R.A, Agro Paris Tech), des techniciens, des élus (résistants ou non) et des paysans tous concernés. Une enquête qui finit par nous mener vers les alternatives proposées par ceux qui se battent pour ne pas perdre un m2 de terres fertiles de plus.

Réalisateur-trice: 
Karine Music & Manon Wallenberger
Pays: 
France
Année: 
2015
Durée: 
32min.
Langue(s): 
Français
Age: 
10
Age suggéré: 
12

FAIM DE TERRE / enquête locale d'un bitumage globale.

Année de sélection: 
2017

Dates pour ce film