Titre

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 20 Février 2019

Le Sentier, le 20 février 2019
 

Le programme du Festival du Film Vert 2019 dévoilé !

Pour sa quatorze édition, le Festival du Film Vert annonce un programme encore plus étoffé, avec pas moins de 320 projections qui auront lieu dans les trois régions lingustiques de Suisse et en France voisine dans 78 sites différents ! Alors que les jeunes manifestent pour le climat, les équipes du Festival se réjouissent d'accueillir un public avide d'informations et de propositions pour que notre futur soit plus durable.

Qu'il s'agisse du réchauffement climatique, de la disparition de la biodiversité, de la pollution, de notre alimentation ou de questions plus pointues, le film documentaire est un outil particulièrement efficace pour approfondir un sujet complexe.

Dès le premier week-end de mars et jusqu'à mi-avril, partout en Suisse, ce sont ainsi près de 70 films différents qui seront projetés, et souvent suivis d'intervention de réalisateurs ou de spécialistes qui seront là pour échanger avec le public. Le Festival du Film Vert se veut un lieu de rencontres et de réfléxions, mais aussi un endroit où l'on décide de passer à l'action.

Suite au succès grandissant de ces dernières années (l'affluence a doublé en deux ans, démontrant l'intérêt du public pour les questions écologiques), le Festival du Film Vert espère passer la barre des 20'000 spectateurs cette année.

Les prix du Festival seront décernés le 2 mars lors de la journée d'ouverture à la Rote Fabrik de Zurich. Les comités de sélection de Greenpeace et de la FIFEL ont déjà fait leur choix.

Greenpeace récompense Anote's Ark, de Matthieu Rytz

La population de Kiribati est face à la plus grande tragédie imaginable et pourtant réelle: l'immersion totale imminente de son île-nation. Que l'on atteigne les Accords de Paris ou non. Ce film dépeint le courage et les destins de ceux qui répondent aujourd'hui déjà au déracinement, à l'engloutissement de leur terre, aux intempéries, aux déchirements familiaux et à la redéfinition forcée d'une identité collective. Devant un futur inexorable aussi paralysant, nous nous devons de persévérer dans nos revendications de façon à nous faire entendre, nous munir de résilience devant les obstacles et tragédies, puis semer et disséminer un Espoir Radical.

Anote's Ark, du réalisateur suisse Matthieu Rytz, sera projeté dans 8 sites du Festival du Film Vert, et recevra un chèque de 2'000 euros, offert par Greenpeace.

Le 1er prix FIFEL à Energie Pioniere, de Samuel Stefan

La direction de la FIFEL | Fondation Internationale du film sur l'énergie - Lausanne a choisi de récompenser le film « Energy Pioneers » de Samuel Stefan car il révèle l'importance des idées novatrices dans le domaine de la transition énergétique; il dévoile la trajectoire d'individus dans leurs efforts et les obstacles inhérents à la mise en place de projets novateurs. Témoigner de ces défis et emmener le spectateur dans les coulisses de ces enjeux est important. Nous sommes trop souvent confrontés à des films qui arborent la thématique énergétique sous un angle sombre.

Le témoignage dans ce film de Bertrand Piccard confirme que l'avenir passe par le défi et la mise en oeuvres de démarches - quelques fois utopiques - mais qui ouvrent de nouvelles voies de réflexions et d'avenir !

Energy Pioneers recevra également la somme de 2'000 euros, offerte par la FIFEL. Il sera projeté le 15 mars à la Rote Fabrik de Zurich.

Le programme complet, les horaires, des extraits des films et toutes les informations pratiques sont à présent disponibles sur le site www.festivaldufilmvert.ch.
 

Virginie Guignard

Directrice de communication « Association Les Films Verts »

presse@festivaldufilmvert.ch

079 256 26 48