Titre

Culturel et écologique : le 13ème Festival du Film Vert se prépare à éclore en mars.

Le Sentier, le 28 janvier 2018

 

Culturel et écologique : le 13ème Festival du Film Vert se prépare à éclore en mars.

 

Comme chaque année au printemps depuis 2006, le public de Suisse romande (et un peu au-delà) est invité à découvrir des films documentaires sur la nature, l'environnement et les enjeux écologiques de ces prochaines années. Après l'immense succès de l'édition 2017, avec une fréquentation en hausse de plus de 60 %, les organisateurs sont encore plus motivés et préparent un programme riche en films de qualité, mais prévoient aussi de nombreuses animations : réalisateurs et spécialistes seront présents pour enrichir les discussions qui suivront les projections, dans une ambiance agréable.

 

Cette année, la soirée d'ouverture aura lieu à Monthey, au cinéma Le Kremlin, le samedi 3 mars 2018. Une programmation de documentaires sera proposée toute la journée en présence des réalisateurs et, en fin de journée, la soirée d'ouverture à proprement parler verra notamment la remise des prix du Festival.

 

Le 9ème prix Tournesol sera remis à cette occasion par un jury international composé de professionnels du cinéma et de personnalités venues de France et de Suisse. Ce jury devra choisir parmi les 5 films nominés par le comité de sélection du Festival.

 

Le Prix Greenpeace Suisse 2018 sera également décerné par la porte-parole de cette ONG, partenaire du Festival depuis 2009, et le Prix Fedevaco sera remis pour la troisième année par les représentants de la Fédération vaudoise de coopération. Et pour la première fois, le prix du concours de courts-métrages ouvert au public Green Shorts sera également décerné.

 

Comme chaque année, le comité de sélection du Festival a retenu un film principal, qui sera projeté pratiquement partout : il s'agit de L'intelligence des arbres. Ce film de Julia Dordel et Guido Tökle (Allemagne, 2017) va changer le regard que l'on peut porter sur le vivant, les arbres et les forêts. En s'appuyant sur de solides bases scientifiques, le spectateur est amené à comprendre à quel point une forêt est un éco-système complexe, vivant et formant un tout. Certaines expériences démontrent même que les arbres peuvent « communiquer » entre eux.

 

Une quarantaine d'autres films traitant de sujets variés autour du développement durable au sens le plus large du terme seront présentés. Le comité de sélection privilégie les films qui sont constructifs, c'est-à-dire qui ne l'accablent pas et lui présentent des solutions.

 

Cette volonté de recherche de solutions et ces réflexions à long terme sur notre avenir sont stimulées également par de nombreuses interventions prévues après les projections – l'une des marques de fabrique du Festival du Film Vert. En effet, la volonté de ce festival est d'être un espace de réflexion et de débat sur notre futur. 

 

Le site internet sera mis à jour dans les premiers jours de février.

 

Virginie Guignard

Directrice de communication « Association Les Films Verts »

presse@festivaldufilmvert.ch

079 256 26 48